La justice pénale face au djihadisme. Le traitement judiciaire des filières syro-irakiennes (2014-2017)

, par  Centre d’analyse du terrorisme

La présente étude porte sur l’ensemble du contentieux judiciaire des filières dites « syro-irakiennes », soit 238 personnes jugées à l’occasion de 76 procès en première instance devant la 16ème chambre du Tribunal correctionnel de Paris, la Cour d’assises spécialement composée et le Tribunal pour enfants, du 7 mars 2014 (date du premier procès concernant ces filières) au 31 décembre 2017. Ces personnes ont été poursuivies pour s’être rendues sur le théâtre des opérations d’organisations terroristes en Syrie ou en Irak, pour avoir eu l’intention de s’y rendre, pour leur appartenance à des réseaux de soutien logistique et financier ou pour leur participation à des projets d’attentats en lien avec le contexte syro-irakien.